L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

Arrêter de croire que les autres ont + de chance.

Arrêter de croire que tout est + facile pour autrui.

Arrêter de se trouver des excuses. De se justifier.

Arrêter de croire que l’herbe est + verte ailleurs.

Décider de ne plus jouer, une bonne fois pour toute, le rôle de victime.

Se concentrer sur ce qui est beau, intéressant, épanouissant dans sa propre vie.

S’inspirer des autres, de ce qui nous plaît et faire le choix d’inclure aussi, ceci ou cela, dans notre vie.

S’inspirer plutôt que jalouser. Piocher les idées ici et là, puisque on est dans l’ère de l’illimité!

Se reconnecter à La guidance émotionnelle, cet excellent GPS intérieur, pour savoir si oui ou non on est sur la bonne voie, celle de la création de ce que l’on désire, ce que l’on souhaite amplifier dans sa vie.

Et par la même occasion, se connecter à l’abondance, car le bien être, la joie, le bonheur, ne sont pas des privilèges, ils sont accessibles à tous et à toutes, puisque c’est cela notre vraie nature.

012

 

Publicités

En juin

En juin, l’article le plus consulté sur le blog est celui de la tarte aux fraises et aussi la salade de poulpe que j’adore.

En juin, j’expérimente le challenge de la communication positive et non-violente, avec les hommes de la maison. Affaire à suivre.

En juin, je poursuis ma 3e saison du défi des 100 jours.

En juin, je mets du soleil  et de jolies couleurs vives dans ma vie, même s’il pleut.

En juin, je me fais plaisir, à moi.

En juin, je me remets à l’EFT.

En juin, je chine et fais de belles trouvailles pour trois fois rien, sur les brocantes.

En juin, j’accomplis tout un tas de petites choses laissées en suspens ces derniers mois.

En juin, j’ai des envies de campagne et d’évasion

En juin, je pense souvent aux vacances…

2013-06-05 16.13.19