Jardin divin

Là où il n’y a plus d’espoir, sème la foi, 

Là où il y a de la tristesse, sème la joie, 

Là où il y a le doute, sème la confiance, 

Là où il y a la différence, sème la tolérance, 

Là où il y a de l’amertume, sème la douceur, 

Là où il y a le froid, sème la chaleur, 

Là où il y a de la méchanceté, sème la compassion, 

Là où il y a de la rancune, sème le pardon, 

Là où il y a de la colère, sème de l’amour, 

Sème de l’amour… 

A pas de velours

L’automne arrive à pas de velours

Les couleurs et les textures changent…

Ainsi va la vie

Cycle que rien n’arrête :)

Cette année, l’automne s’est fait désiré.

Aujourd’hui j’ai aimé l’air plus frais, remettre un pull chaud,  des chaussettes douces et confortables. J’aime ces plaisirs simples, à cueillir sur le moment, (ils pourraient presque passés inaperçus…) qui, mis bout à bout, représentent ma définition du bonheur.

Tout l’été j’ai eu envie de m’entourer de couleurs vives, franches. Ce matin, j’ai acheté des roses, je les ai choisi vieux rose, une couleur tendre, un brin mélancolique. Là, je sens la transition d’humeur qui caractérise le changement de saison.

Et puis il y a eu le plaisir du thé et du goûter, rien de tel, pour cocooner :)

l’automne ode à la sérénité.