Où il est question d’abondance

Un témoignage sur la logique d’abondance.

Sortir de la peur, de l’idée, illusoire, du manque

pour se reconnecter à notre état naturel et abondant et vivre dans la joie.

Inspirant!

Publicités

Se focaliser sur l’abondance

On me demande souvent comment faire pour attirer plus d’abondance et de prospérité.

Avant le faire, il y a l’être. Etre c’est notre essence, notre état naturel, ce que nous sommes. Nous sommes abondance. L’abondance est en nous. En prendre conscience c’est déjà un grand pas. Se connecter à notre vraie nature est une autre étape.

Concrètement, pour celles et ceux qui veulent plus d’argent, le plus simple est de commencer par donner. Donner crée un vide et appelle recevoir (nous en reparlerons…)

Travailler sur le mental, les émotions et toutes les croyances associées à l’abondance et à la prospérité, ça aide, c’est sur.

Le plus simple, pour débuter, c’est de se focaliser sur l’abondance. C’est un excellent moyen pour l’amplifier (testé et approuvé :) 

Pour se connecter à l’abondance, une balade dans la nature, est un moyen très efficace, surtout au printemps.

La nature renait, refleurit, il y a pléthore de graines, fleurs, feuilles, de pousses. L’abondance est partout,  on ne peut pas la  manquer :)

Et puis, avec un peu d’entraînement on peut facilement voir l’abondance partout, au quotidien: dans un bol de riz, à la bibliothèque, au supermarché, dans un musée, sur un parking etc etc.

Se focaliser sur l’abondance c’est voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Cela devient un jeu, un état d’esprit, un état d’être.

Agir avant de penser

Si tu veux changer une pensée de base, tu dois agir avant de penser.

Exemple: tu marches dans la rue et tu rencontres une vieille dame qui demande des sous. Tu t’aperçois que c’est une sans-abri et qu’elle vit au jour le jour. Tu sais instantanément que, même si tu as peu d’argent, tu en as sûrement assez pour partager avec elle. Ta première impulsion, c’est de lui donner de la monnaie. Il y a même une part de toi qui est prête à fouiller dans ta poche pour y chercher un billet, une petite coupure, peut être un billet de cinq. Peu importe, fais en sorte que ce soit un moment grandiose pour elle. Comble-la.

Alors la pensée intervient. Quoi, t’es fou? On n’a qu’une poignée de billet pour passer la journée! Tu veux lui en donner un! Tu commences alors à fouiller dans ta poche. Encore la même pensée: eh eh, allons, tu n’es pas riche au point de pouvoir tout simplement donner tes billets! Donne-lui des sous, pour l’amour du ciel, et allons-nous-en.

Tu fouilles rapidement dans l’autre poche pour en sortir des pièces. Tes doigts ne trouvent que des sous. Tu es gêné. Te voilà, tout habillé, bien nourri et tu marchandes avec cette pauvre femme qui n’a rien.

Tu essaies en vain de trouver une ou deux pièces convenables. Oh, il y en a une, au fond de ta poche. Mais maintenant, tu l’as dépassée, en souriant faiblement et il est trop tard pour revenir sur tes pas.

Lorsque tu voudras changer une pensée de base, agis selon la nouvelle pensée que tu as. Mais tu dois agir rapidement, sinon ton esprit va tuer l’idée avant que tu ne t’en rendes compte. Je veux dire littéralement que l’idée, la nouvelle vérité, sera morte en toi avant que tu aies la chance de la connaître.

Alors, lorsque l’occasion se présentera, agis rapidement, et si tu fais cela assez souvent, ton esprit va bientôt saisir l’idée. Ce sera ta nouvelle pensée.

Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsch

Méthode testée et approuvée :) Plus on donne plus on reçoit

Passez une bonne journée

Se connecter à l’abondance

C’est bien simple avec l’abondance  plus on la remarque, plus on s’y connecte et plus on l’attire à soi.

Vous vous demandez par où commencer?

+ Faîtes le tir, nettoyez et rangez vos placards, jetez tout ce qui est cassé ou abîmé ou usé, (vaisselle ébréchée, vieux journaux…), donnez ou vendez ou réparez ce qui peut l’être,

+ Dans la cuisine: placez vos aliments dans des bocaux en verre et faîtes en sorte que ceux-ci soient bien plein :)

+ Baissez le battant des toilettes,

+ Activez l’énergie d’abondance en exprimant la créativité. Réalisant un collage coloré. Découpez dans des revues, magazines, journaux les mots clés de la sémantique d’abondance: succès, richesse, prospérité, réussite, argent, etc  Ajoutez des symboles et des images inspirantes.

+ Contemplez la nature: les arbres, les fleurs, les plantes incarnent l’abondance et la luxuriance,

+ Exercez vous à voir l’abondance partout: au marché, au bureau, à la bibliothèque…

+ A chaque fois que vous ouvrez un robinet dîtes j’ouvre le robinet d’abondance, l’abondance coule librement dans ma vie.

+ Prenez conscience de vos pensées, entraînez vous à  chasser le manque de votre vocabulaire et remplacez le par des affirmations positives.

+ Donnez ce que vous souhaitez recevoir, le vide attire le plein de la même énergie.

La révolution des silencieux

Nous paraissons bien petits face à la puissance gigantesque des multinationales, face aux pouvoirs politiques, économiques et financiers qui dirigent ce monde, face à tous ceux qui font et défont les choses pour leurs propres profits.

Et pourtant… et pourtant… nous, petits consommateurs, qui sommes si insignifiants, avons un pouvoir extraordinaire :

– celui d’acheter ou non tel ou tel produit,

– celui de nourrir de notre argent ou non telle ou telle entreprise,

– celui de cautionner ou non tel ou tel entrepreneur.

Nous avons la possibilité de choisir à qui nous donnons notre argent… et de là, à qui nous donnons du pouvoir économique et financier… que nous pérennisons.

Ensemble, chacun dans son coin, sans tambour ni trompette, sans fourche ni canon, faisons la révolution des silencieux.

Si nous voulons une terre saine et dépolluée, donnons notre argent-pouvoir à ceux qui respectent la planète et voient les choses à long terme, à ceux dont on sait ce qu’ils font, et comment ils le font.

Si nous ne voulons plus de drogues, de mafias et d’argent sale, donnons notre argent-pouvoir aux gens, aux entreprises, aux banques et aux institutions financières qui fonctionnent avec des choix éthiques, dans la transparence et le respect reconnus. Si nous ne voulons plus de guerres, cessons d’’engrosser de notre argent les gens et les entreprises qui directement ou indirectement travaillent pour l’industrie des armes. Etc…

etc…

Chaque centime compte, chaque argent qui sort du système des pouvoirs sans lendemains, pour nourrir les entreprises, les paysans ou les artisans qui respectent Les Hommes et la Nature, est important.

Ensemble, comme les gouttes qui, se réunissant, finissent par faire les rivières et les fleuves, puis les océans, faisons la RÉVOLUTION DES SILENCIEUX !

Devenons des consommateurs conscients et attentifs, informés et informants, et surtout, prêts à perdre du pouvoir d’achat pour cette cause noble et juste !

Le pouvoir d’achat est le piège par lequel nous devenons dépendant des systèmes de pouvoirs pour qui le seul profit à court terme compte… sans autre considération ! Servons-nous de l’expérience de ceux qui payent en milliers de morts les conséquences de cascades d’actions, à tous les niveaux, où les seules visions sont les profits uniquement personnels !
N’attendons pas que cela nous arrive ! N’attendons pas d’être des millions à mourir des diverses pollutions et aveuglements ou laxismes pour devenir conscients.

AGISSONS ! Photocopier (et traduire) cet appel à volonté et le distribuer ou l’envoyer à un, dix, vingt, cent, mille… personnes. Passons nous le mot afin d’être ainsi engagés et unis comme un seul homme !

Car si cette révolution appartient à tous, elle est avant tout affaire de RESPONSABILITÉ et d’ENGAGEMENT INDIVIDUELS.

N’attendons personne pour agir ! Mobilisons-nous individuellement pour tous !

L’auteur de ce texte n’est pas important, seule l’action compte: c’est pourquoi cet appel n’est pas signé. Le courage n’est pas de promouvoir le culte de la personnalité.

– – – – –

Je remercie Jean de m’avoir transmis ce texte.

Je le publie ici avec plaisir.

Il reflète en grande partie ma philosophie face à la consommation et mon attrait au quotidien vers le développement durable.

En grande partie, car je n’ai pas l’impression d’avoir perdu ni pouvoir d’achat, ni quoi que ce soit d’autre.

De grands changements se sont mis en place dans ma manière de consommer et j’espère que cela continuera dans ce sens.

Plus de produits bio, moins d’emballages, plus de produits locaux, plus d’achats en direct du producteur, moins (voire quasi plus) de courses en supermarché, moins de craquages compulsifs, plus de qualité avec des achats durables, moins de surconsommation, plus de bons plans et surtout plus de produits responsables fabriqués et commercialisés avec une éthique claire.

J’y trouve une grande satisfaction qui dépasse de loin le plan matériel.

Qu’on se le dise, j’aime toujours la mode, les cosmétiques et je suis toujours gourmande. Je fais les soldes aussi.

Consommer responsable ce n’est pas vivre coupé du monde, ce n’est pas ne plus consommer, c’est choisir en conscience en gardant à l’esprit l’impact de nos choix.

Je pense que nous sommes de plus en plus nombreux à avancer en ce sens.

Et même si le bio est tendance et que le commerce équitable a la côte (ce sont des concepts marketing qui font vendre) c’est parce que dans le fond il y a une prise de conscience collective, une volonté de changement de fond, un retour à la simplicité aussi… et aux valeurs saines.

Attirez le meilleur!

L’abondance est là, partout…

Regardez bien! Ressentez là!

Quelle est votre attitude face à l’abondance, la richesse, la joie?

Etes-vous envieux de ceux qui ont tout, de ceux à qui tout réussi?

Etes-vous méprisant?

Pensez-vous qu’abondance et intégrité ne font pas bon ménage?

Pensez-vous qu’on ne peut pas tout avoir?

Quelles que soient vos croyances, elles reflètent votre expérience actuelle.

Tout est parfait et synchronisé.

Si ce que vous vivez ne vous apporte pas ou plus de satisfactions, si vous souhaitez voir dans votre vie des améliorations, que ce soit au niveau matériel, professionnel, relationnel ou affectif, commencez par changer votre façon de penser.

Utilisez un vocabulaire en rapport avec ce que vous désirez. Mettez de l’amour, de la richesse, de la santé, de l’amitié, de la bienveillance, de la paix dans vos conversations.

Le monde qui vous entoure et les situations que vous vivez changeront d’elles-même, naturellement, pour s’adapter à votre nouveau moi en toute harmonie.

C’est la loi de l’attraction, la vie répond sans condition, ni jugement, à nos vibrations, et ce sans exception.