Bien enraciné

L’arbre devient solide sous le vent

Sénèque

Publicités

A pas de velours

L’automne arrive à pas de velours

Les couleurs et les textures changent…

Ainsi va la vie

Cycle que rien n’arrête :)

Cette année, l’automne s’est fait désiré.

Aujourd’hui j’ai aimé l’air plus frais, remettre un pull chaud,  des chaussettes douces et confortables. J’aime ces plaisirs simples, à cueillir sur le moment, (ils pourraient presque passés inaperçus…) qui, mis bout à bout, représentent ma définition du bonheur.

Tout l’été j’ai eu envie de m’entourer de couleurs vives, franches. Ce matin, j’ai acheté des roses, je les ai choisi vieux rose, une couleur tendre, un brin mélancolique. Là, je sens la transition d’humeur qui caractérise le changement de saison.

Et puis il y a eu le plaisir du thé et du goûter, rien de tel, pour cocooner :)

l’automne ode à la sérénité.

Les plantes dépolluantes

Saviez-vous que l’intérieur de nos maisons et appartement est bien souvent plus pollué que l’extérieur?

Pas de panique, certaines plantes ont la faculté d’absorber les substances polluantes. Elles nous aident à vivre dans un environnement sain, agréable et « respirable ».

Pensez à aérer chaque jour au moins dix minutes chez vous et au bureau.

Le cyclamen de perse est à placer dans un endroit frais et très lumineux (lumière indirecte). Pour dynamiser ses effets dépolluants, on peut l’associer à d’autres plantes

La phalaenopsis ou orchidée papillon, est parfaite en cuisine ou dans la salle de bain si celle si est lumineuse. Elle a besoin de beaucoup de lumière indirecte.

Le ficus elastica ou caoutchouc, trouvera sa place au salon ou dans une grande entrée lumineuse.

Le cactus colonnaire demande très peu de soins et est capable d’absorber les ondes électromagnétiques émises par une télé ou un ordinateur. Il lui faut beaucoup de lumière et très peu d’eau.

L’anthurium appelé aussi flamand rose, est idéal pour la cuisine ou la salle de bain. Il absorbe l’ammoniac et le xylène.

L’aglaonema ou silver queen, est une plante qui, selon la NASA, absorbe le formaldéhyde et le benzène. On peut la placer dans le bureau ou dans la salle de bain. Elle se contente de peu de lumière et évolue dans un environnement chaud et humide.

Le phoenis roebelenii ou palmier du Laos, se plaît dans le salon ou dans une grande entrée très lumineuse. Un environnement chaud et lumineux, ou mi-ombragé, lui convient parfaitement, l’arrosage est très régulier et abondant.

L’azalée de l’inde ou Rhododendron Simsii, permet d’absorber l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde. On peut la placer dans la cuisine ou la salle de bain. L’azalée a besoin de beaucoup d’eau.

Le bégonia est une plante qui convient à toutes les pièces. A placer de préférence près de la fenêtre. Il figure dans le classement de la NASA des 50 meilleures plantes dépolluantes.

Le dracaena ou Janet Craig, arrive en sixième position, selon la NASA, pour absorber le xylène, le benzène et le trichloréthylène. Il trouve idéalement sa place dans la cuisine ou la salle de bain.

Le dracaena fragrant ou arbre de félicité, convient à toutes les pièces de la maison, on peut même le placer dans les chambres. C’est une plante d’ombre, facile à cultiver, qui demande peu d’eau et qui supporte des arrosages irréguliers..

Le chrysanthème permet d’assainir un environnement qui présente des traces de benzène, d’ammoniac, de formaldéhyde. Il se plaît dans un endroit frais, très lumineux (lumière vive) et demande un arrosage régulier.

Le figuier pleureur ou ficus benjamina, convient à toutes les pièces. Il a besoin de beaucoup de lumière et d’un arrosage modéré, surtout en hiver.

Le gerbera jamesonii convient aux pièces très lumineuses, il demande un arrosage régulier.

Le lierre est idéal pour les débutants. Très facile à cultiver, il demande peu d’eau et peu de lumière. C’est une plante qui s’adapte facilement.