Jardin divin

Là où il n’y a plus d’espoir, sème la foi, 

Là où il y a de la tristesse, sème la joie, 

Là où il y a le doute, sème la confiance, 

Là où il y a la différence, sème la tolérance, 

Là où il y a de l’amertume, sème la douceur, 

Là où il y a le froid, sème la chaleur, 

Là où il y a de la méchanceté, sème la compassion, 

Là où il y a de la rancune, sème le pardon, 

Là où il y a de la colère, sème de l’amour, 

Sème de l’amour… 

Publicités

Commande à l’univers

1/ Commande comme ça te fais plaisir, où ça te fait plaisir. Si tu as envie d’imaginer un petit rituel, imagines-en un auquel TU peux croire, ou qui te parait puissant. Exemple: Ecris ta commande et lis-la à l’Univers, la nuit à te fenêtre (sur ton balcon, dans le jardin, etc.) Peut être feras-tu cela un jour où tu es particulièrement inspirée et où tu as une confiance particulière dans tes capacités, ou bien un jour où,  tout simplement tu te sens bien. Si tu apprécies la pleine lune, fais-le à la pleine lune.

2/ Ne passe qu’une seule fois une commande déterminée. (On peut aussi annuler des commandes avant la livraison). Si tu commandes plusieurs fois la même chose ou si, par la pensée, tu envoies beaucoup d’énergie en plusieurs fois, tu sous-entend que l’Univers bâcle son travail; l’Univers s’en fout, ce sera seulement regrettable pour toi, parce que

3/ La livraison se fait le plus souvent par le canal de l’intuition; une sensation, quelque chose que te dit quelqu’un « par hasard », ou quelque chose du genre. Ainsi, par diverses voies, tu es pilotée en temps voulu au bon endroit, où tu reçois ta commande. Si tu as une attitude de trop forte attente, tu te bloques toi-même et l’Univers s’épuise à te courir après avec son paquet; tu ne te présentes jamais au lieu de livraison parce que tu étais trop tendue.

4/ Toujours formuler positivement chaque commande! Des mots comme ne et pas sont défavorables. Tu ne commandes pas à la Redoute en disant: « S’il vous plaît, je NE voudrais PAS une nappe verte. » Commande-toi ce que tu veux avoir. Si tu veux éliminer la maladie, tu dois commander la santé de la région du corps concernée.

5/ Quand une commande a marché, reconnais-le. Tu fortifies ainsi ta confiance en ton aptitude à passer commande. Si tu n’es pas sûr/e que ce soit ou non le hasard, reconnais au moins, qu’il se pourrait que la chose soit arrivée grâce à la commande. Il est particulièrement judicieux de commander dans l’état d’esprit suivant:   » il se pourrait que la chose arrivât par pur hasard, si je l’ai commandée… mais un tel hasard! » Peu importe comment, le principal c’est que ça marche!  Comme il a déjà été dit Take it easy, have fun and everything will come.

6/ Si tu veux au total amener ta vie dans un courant positif, dresse une liste des sensations et des sentiments que tu éprouverais si tout était dans ta vie comme tu le souhaites. Puis réfléchis sur les points dont, actuellement, tu t’en écartes. Place en différents endroits des petits billets de rappel et, chaque fois que tu tomberas sur l’un deux, demandes-toi si ce que tu es en train de dire, de penser et de ressentir est profitable du point de vue de ton image optimale. Souviens-toi: tes paroles, tes pensées, tes sentiments, constituent ta réalité!

Comment passer commande auprès de l’univers, Bärbel Morh

La décision outil de création

Le mot « Je » est très puissant, il enclenche la création. Je suis est un ordre à l’univers. La création n’est possible que dans l’instant présent. Nous nous recréons sans cesse via la pensée, la parole et l’action.

L’univers fonctionne comme une photocopieuse et nous envoie de mille et une façons le reflet de nos créations.

Nous avons une immense palette à notre service. Chacun de nous créé sa vie, son oeuvre. Certains en conscience, d’autres non. Mais nous tous, sommes créateurs dotés d’un précieux libre arbitre, qui permet de faire des choix, de les maintenir et d’en changer.

Pour créer en conscience il ne faut pas désirer, il ne faut pas vouloir, il faut choisir. Il n’y a rien de mal à désirer, simplement en désirant l’univers renvoie l’expérience de vouloir et non la satisfaction recherchée.

C’est pourquoi, quand on veut quelque chose fort fort on l’obtient rarement, jusqu’au moment où on lâche prise et on passe dans le camp des décideurs.

Une décision  ferme + une foi infaillible = toutes les créations possibles.

Le pouvoir de l’intention et la loi de l’attraction

Trois clés du processus de  co-création présentées par Maud Séjournand:

1/ l’intention : ce sont les pensées, l’idée de départ (le mental)

2/ la motivation: l’engagement émotionnel qui nous pousse à agir

3/ l’action: qui découle de la motivation.

A cela s’ajoute la foi, c’est à dire la certitude profonde de la réalisation de l’intention.