Le bonheur parfois c’est simple comme un bouquet de fleurs

Plusieurs semaines sans fleurs à l’appart’. Ce matin, je range, je nettoie et je me dis, aujourd’hui c’est décidé il nous faut des fleurs et de la couleur. Après le ménage cela devient juste une évidence.

Cet après midi, je sors en ville, où j’ai quelques courses à faire. Je passe devant le kiosque que j’aime bien, rue de la Ré, en face du Printemps. Ils ont toujours des belles fleurs là bas, même des roses made in France sublimes.

Pour la Saint Valentin, mon amoureux avait eu la bonne idée de s’y arrêter, pour m’en offrir. On était juste derrière un joueur de l’OL super connu (dont je ne me souviens pas le nom !), un peu tous serrés dans la mini boutique, car il pleuvait ce jour là.

Bref, je passe devant ce fameux kiosque et je vois ces magnifiques bouquets d’oeillets pour 6€ seulement. Il en reste trois. Je me demande s’il n’y a pas d’erreur, ce kiosque est un peu cher, car l’emplacement est de premier choix et leurs fleurs sont top.

Non pas d’erreur, la dame part en vacances, ferme dans une heure. Plutôt que de jeter, je préfère faire plaisir aux gens me dit-elle. C’est réussit. Je repars heureuse avec mon maxi bouquet, composé de trois bottes, payé une brindille.

Demandez et vous recevrez! Merci la vie.

Publicités