Image

Sortir de sa zone de confort

Sortir de sa zone de confort et aller à la rencontre de soi.

Sortir de sa zone de confort, lâcher un job bien payé, une place bien au chaud, pour se sentir à sa vraie place.

Sortir de sa zone de confort, prendre des risques, pour ne pas risquer de passer à côté de sa vie.

Sortir de sa zone de confort, perdre un peu liberté, gagner en responsabilités, en estime de soi.

Sortir de sa zone de confort, être en apnée, avoir peur du saut, oser, et respirer le bonheur à plein nez.

Sortir de sa zone de confort, élargir ses rêves, voir un peu + grand, parce que c’est en rêvant que les objectifs prennent forme.

Sortir de sa zone de confort, écouter son intuition, suivre la voie du cœur tout de suite, parce finalement qu’est qu’on a à part maintenant?

566

Publicités

La gratitude de l’instant présent

Quand on s’occupe d’enfants en bas âge on est connecté de façon très puissante à la réalité. L’ici et maintenant reprend ses droits, il y a peu de place pour le reste.

Les enfants m’apportent beaucoup. De la joie, de la douceur de vivre, de l’émerveillement et du rire.

Ils m’aident aussi à grandir, à apprécier l’instant, à mieux m’organiser.

Les moments libres, sont plus rares, ils reprennent une dimension sacrée.

L’envie d’aller à l’essentiel, ne pas gaspiller ces moments libres, choisir de les remplir de beau, de bonheur, d’activités, de rencontres, d’échanges ou de partages qui me font du bien.

Et rien d’autre!

054

Embrasser l’ange de la mort

Le dernier moyen pour atteindre la liberté personnelle

est de se préparer à l’initiation de la mort,

c’est-à-dire de prendre la mort elle-même comme instructeur.

L’ange de la mort peut vous enseigner comment être vraiment vivant,

comment le devenir.

Nous devenons conscients qu’on peut mourir à tout moment;

seul le présent nous permet d’être vivant.

La vérité est qu’on se sait pas si on sera encore en vie demain.

Qui le sait?

On pense avoir de nombreuses années devant soi.

Mais est-ce la cas?

Don Miguel Ruiz, Les quatre accords toltèques

L’illusion du temps

Allonger et racourcir le temps

« Le temps lui-même n’est qu’une construction, un artifice;

une idée à laquelle nous accordons foi

pour nous aider à mettre de l’ordre dans une réalité impossible à ordonner.

Le temps, comme vous le dirait tout taoïste ou Einstein

si vous preniez la peine de lui demander,

n’est pas réel mais relatif. »

La vie que je veux! Barefoot Doctor

085

Humeurs du moment

En vrac et pas dans l’ordre:

+ Connexion à l’énergie de l’enfance: la joie, le mouvement, le changement, l’émerveillement, la découverte, la liberté d’expression des émotions et l’authenticité.

Merci mon bébé adoré de me ramener encore et encore dans l’instant présent.

+ Quelques lectures (rencontres avec les êtres de la nature d’Anne Givaudan entres autres) et d’autres ajoutées sur ma liste, dans mon carnet fétiche,

+ Des milliers de synchronicités,

+ Des moments en famille, avec les amis. L’essentiel, le partage, la vraie vie quoi

+ Des balades, la nature, les oiseaux qui chantent :)

+ La découverte d’un site d’astro bien sympa et une analyse (sur les vies passées) d’une subtile justesse

+ Presque la moitié de ma deuxième session du défi des 100 jours. Mon objectif pour cette session : être en harmonie avec mon corps.

Au programme donc, du sport (un peu), une alimentation choisie (beaucoup), des moments privilégiés pour me chouchouter (passionément).

+ Libre cours à la créativité: peinture, collage et cuisine (rien de tel pour relier la spiritualité à la matière).

+ Quelques idées glanées pour la chambre de mon baby boy à décorer (inspirée par les dragons, merlin & co).

+ Du ménage de printemps

+ Des envies pour l’été: l’Irlande (le rêve de mon homme), l’Italie again and again, la France (encore beaucoup à découvrir)…