Pardonner

Le pardon va de pair avec le lâcher prise.

Est-ce si important d’avoir raison?

No limit dans le temps ou dans l’espace,

Le pardon libère à la fois celui à qui on l’accorde

et soi-même.

Pardonner est un cadeau que l’on se fait

A soi

et à l’humanité.

En décidant maintenant

de laisser aller le passé et refermer une blessure émotionnelle

pour laisser de la place à demain, avec bienveillance

d’amour.CIMG6587

Publicités

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

Arrêter de croire que les autres ont + de chance.

Arrêter de croire que tout est + facile pour autrui.

Arrêter de se trouver des excuses. De se justifier.

Arrêter de croire que l’herbe est + verte ailleurs.

Décider de ne plus jouer, une bonne fois pour toute, le rôle de victime.

Se concentrer sur ce qui est beau, intéressant, épanouissant dans sa propre vie.

S’inspirer des autres, de ce qui nous plaît et faire le choix d’inclure aussi, ceci ou cela, dans notre vie.

S’inspirer plutôt que jalouser. Piocher les idées ici et là, puisque on est dans l’ère de l’illimité!

Se reconnecter à La guidance émotionnelle, cet excellent GPS intérieur, pour savoir si oui ou non on est sur la bonne voie, celle de la création de ce que l’on désire, ce que l’on souhaite amplifier dans sa vie.

Et par la même occasion, se connecter à l’abondance, car le bien être, la joie, le bonheur, ne sont pas des privilèges, ils sont accessibles à tous et à toutes, puisque c’est cela notre vraie nature.

012

 

Lâcher la colère

024

J’observe la colère qui parasite les relations.

Cette colère qui empêche de profiter du bonheur, même quand il est juste là, prêt à être cueilli.

Cette colère, qui gâche tout, qui détruit, qui fait mal.

Un rien peut la déclencher, elle émane d’une blessure ouverte.

Parfois la colère me traverse, comme une vague violente. Je ne sais qu’en faire, ni comment m’en défaire.

Et puis le calme revient, aussi vite.

On est tous, de plus en plus amené à lâcher prise vis à vis de notre colère.

S’y accrocher est un choix bien risqué!

Cultiver la compassion, pour aider l’autre dans la gestion de ses émotions, dans le non jugement.

Déculpabiliser et transmuter ses émotions, via le sport, l’art, le chant ou autre. A chacun de trouver ce qui lui fait du bien pour extérioriser, voire même, qui sait, en tirer quelque chose de constructif…

En 2013

Voilà nous y sommes, en 2013.

J’espère que vous avez passez de bonnes fêtes et je nous souhaite pour cette nouvelle année, encore plus de conscience et de joie, de petits et grands bonheurs, la santé et le reste…

L’animal totem de 2013 est le condor, je vous laisse découvrir ses messages avec un bel apperçu de ce qui nous attend :

http://www.communication-animal.net/ANIMAL%20TOTEM%202013.pdf

La fin d’un monde et le début du monde nouveau

Depuis quelques jours (quelques mois?) on ne parle que de ça, la fin du monde.

Aujourd’hui le vendredi 21 décembre 2012, c’est le solstice d’hiver.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, moi j’aime l’idée de la fin d’un cycle et le recommencement qui va avec.

Tout change, et c’est bien la seule chose qui ne change pas.

Je ne sais pas ce qui va se passer, si on doit s’attendre à quelque chose de radical, si un voile de conscience va soudainement se lever.

Et si nous décidions, simplement, de faire un petit pas de plus, d’être acteur de notre vie, d’agir à notre niveau, de prendre nos responsabilités, d’assumer nos choix et nos positionnements du moment?

Et si nous décidions de choisir le meilleur, ce qui nous nourrit, physiquement, mentalement, émotionnellement, spirituellement?

Et si nous décidions là, maintenant, de voir l’abondance où elle est (partout!), de s’accepter tel(le) que l’on est, avec nos points forts et nos faiblesses et de se faire confiance?

happy 2012

L’intention et l’attention

L’attention énergise, et l’intention transforme.

Tout ce à quoi vous portez attention grandit.

Tout ce à quoi vous ôtez votre attention pâlit, se désintègre et disparaît.

L’intention, elle, agit sur la transformation de l’énergie et de l’information.

L’intention organise sa propre réalisation.

L’intention, appliquée à l’objet de l’attention, orchestre une infinité d’évènement spatio-temporels. Elle apporte donc à celui qui met en oeuvre les autres lois spirituelles le résultats désiré.

Cela, parce que l’intention, lorsqu’elle est plantée dans le sol fertile de l’attention, possède un pouvoir infini d’oragnisation.

Deepak Chopra, Les sept lois spirituelles du succès

031