Lâcher la colère

024

J’observe la colère qui parasite les relations.

Cette colère qui empêche de profiter du bonheur, même quand il est juste là, prêt à être cueilli.

Cette colère, qui gâche tout, qui détruit, qui fait mal.

Un rien peut la déclencher, elle émane d’une blessure ouverte.

Parfois la colère me traverse, comme une vague violente. Je ne sais qu’en faire, ni comment m’en défaire.

Et puis le calme revient, aussi vite.

On est tous, de plus en plus amené à lâcher prise vis à vis de notre colère.

S’y accrocher est un choix bien risqué!

Cultiver la compassion, pour aider l’autre dans la gestion de ses émotions, dans le non jugement.

Déculpabiliser et transmuter ses émotions, via le sport, l’art, le chant ou autre. A chacun de trouver ce qui lui fait du bien pour extérioriser, voire même, qui sait, en tirer quelque chose de constructif…

En 2013

Voilà nous y sommes, en 2013.

J’espère que vous avez passez de bonnes fêtes et je nous souhaite pour cette nouvelle année, encore plus de conscience et de joie, de petits et grands bonheurs, la santé et le reste…

L’animal totem de 2013 est le condor, je vous laisse découvrir ses messages avec un bel apperçu de ce qui nous attend :

http://www.communication-animal.net/ANIMAL%20TOTEM%202013.pdf

La fin d’un monde et le début du monde nouveau

Depuis quelques jours (quelques mois?) on ne parle que de ça, la fin du monde.

Aujourd’hui le vendredi 21 décembre 2012, c’est le solstice d’hiver.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, moi j’aime l’idée de la fin d’un cycle et le recommencement qui va avec.

Tout change, et c’est bien la seule chose qui ne change pas.

Je ne sais pas ce qui va se passer, si on doit s’attendre à quelque chose de radical, si un voile de conscience va soudainement se lever.

Et si nous décidions, simplement, de faire un petit pas de plus, d’être acteur de notre vie, d’agir à notre niveau, de prendre nos responsabilités, d’assumer nos choix et nos positionnements du moment?

Et si nous décidions de choisir le meilleur, ce qui nous nourrit, physiquement, mentalement, émotionnellement, spirituellement?

Et si nous décidions là, maintenant, de voir l’abondance où elle est (partout!), de s’accepter tel(le) que l’on est, avec nos points forts et nos faiblesses et de se faire confiance?

happy 2012