L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

Arrêter de croire que les autres ont + de chance.

Arrêter de croire que tout est + facile pour autrui.

Arrêter de se trouver des excuses. De se justifier.

Arrêter de croire que l’herbe est + verte ailleurs.

Décider de ne plus jouer, une bonne fois pour toute, le rôle de victime.

Se concentrer sur ce qui est beau, intéressant, épanouissant dans sa propre vie.

S’inspirer des autres, de ce qui nous plaît et faire le choix d’inclure aussi, ceci ou cela, dans notre vie.

S’inspirer plutôt que jalouser. Piocher les idées ici et là, puisque on est dans l’ère de l’illimité!

Se reconnecter à La guidance émotionnelle, cet excellent GPS intérieur, pour savoir si oui ou non on est sur la bonne voie, celle de la création de ce que l’on désire, ce que l’on souhaite amplifier dans sa vie.

Et par la même occasion, se connecter à l’abondance, car le bien être, la joie, le bonheur, ne sont pas des privilèges, ils sont accessibles à tous et à toutes, puisque c’est cela notre vraie nature.

012

 

Publicités

Recréer & lâcher prise

Mais si tu ne veux pas que la chose que tu regardes disparaisse?

Tu dois toujours le vouloir! Il n’y a rien dans ta réalité à quoi s’accrocher. Mais si tu choisis vraiment l’illusion de ta vie plutôt que l’ultime réalité , tu peux tout simplement la recréer, tout comme tu l’as créé au départ.

Ainsi, tu pourras avoir dans ta vie ce que tu choisis d’avoir et éliminer de ta vie ce dont tu ne veux plus faire l’expérience. Mais ne résiste jamais à rien. Si tu crois pouvoir l’éliminer par ta résistance repenses-y. Tu ne fais que l’implanter plus fermement. Ne t’ai-je pas dit que toute pensée est créative?

Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsh

La décision outil de création

Le mot « Je » est très puissant, il enclenche la création. Je suis est un ordre à l’univers. La création n’est possible que dans l’instant présent. Nous nous recréons sans cesse via la pensée, la parole et l’action.

L’univers fonctionne comme une photocopieuse et nous envoie de mille et une façons le reflet de nos créations.

Nous avons une immense palette à notre service. Chacun de nous créé sa vie, son oeuvre. Certains en conscience, d’autres non. Mais nous tous, sommes créateurs dotés d’un précieux libre arbitre, qui permet de faire des choix, de les maintenir et d’en changer.

Pour créer en conscience il ne faut pas désirer, il ne faut pas vouloir, il faut choisir. Il n’y a rien de mal à désirer, simplement en désirant l’univers renvoie l’expérience de vouloir et non la satisfaction recherchée.

C’est pourquoi, quand on veut quelque chose fort fort on l’obtient rarement, jusqu’au moment où on lâche prise et on passe dans le camp des décideurs.

Une décision  ferme + une foi infaillible = toutes les créations possibles.

Apprécie ou change!

Célèbre et apprécie tout ce que tu crées ou a créé. En rejeter une partie, c’est rejeter une partie de toi-même.

Tout ce qui se présente maintenant comme une partie de ta création, assume-le, réclame-le, béni-le, sois-en reconnaissant.

Ne cherche pas à le condamner (« Que Dieu le maudisse! »), car le condamner c’est te condamner toi-même.

S’il y a un aspect de ta création que tu n’apprécies pas, change-le, tout simplement. Fais un nouveau choix, proclame une nouvelle réalité. Conçois une nouvelle idée. Prononce une nouvelle parole. Fais quelque chose de neuf. Fais-le d’une façon merveilleuse et le reste du monde te suivra. (…)

Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsh

Alchimie de l’univers

 

 » L’émotion est de l’énergie en mouvement. Quand tu fais bouger de l’énergie, tu crées un effet.

Si tu fais bouger suffisamment d’énergie, tu crées de la matière.

La matière est de l’énergie agglomérée, brassée, tassée. Si tu manipules de l’énergie suffisamment longtemps, d’une certaine façon, tu obtiens de la matière. Tout maître comprend cette loi. »

Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsh

Nos pensées, émotions, émotions, paroles et actions véhiculent de l’énergie et créé ainsi notre réalité.

Chaque instant est mouvement, chaque instant est pure création, le moment présent est la porte ouverte à l’infini des possibles.