Donne donne donne

Plus tu reçois, plus tu as à donner.

Ne retiens rien pour toi-même,

mais donne, donne et continue à donner,

et ainsi, fais de la place

pour que de plus en plus de choses te remplissent.

Plus tu te rends compte des changements en cours,

plus tu y es ouvert, plus vite ils peuvent arriver.

Ils deviennent partie de toi et tu deviens partie d’eux.

Le sol a été préparé et les graines ont été semées.

Maintenant c’est le temps de la croissance, de l’expansion et de la floraison,

et c’est cela qui est en train de se passer en ce moment.

Contemple la merveille et la beauté de tout cela.

Vois de plus en plus d’âmes s’éveiller

et devenir conscientes  de ce qui est en train d’arriver.

Il y a une extraordinaire poussée en avant.

Les voies de l’Esprit commencent à devenir une réalité vivante

pour le plus grand nombre.

Vis selon l’Esprit,

marche dans les voies de l’Esprit et deviens un avec toute vie.

Eileen Caddy

032

Publicités

Se connecter à son enfant intérieur

Notre enfant intérieur est la part créative, spontanée, authentique de nous-même.

Pistes pour se connecter à son enfant intérieur:

+ Prendre du temps pour exprimer sa créativité et tenter de nouvelles expériences

+ Marcher pour marcher et découvrir le monde d’un oeil neuf

+ Jouer, danser, chanter, se déguiser… bref célébrer la vie,

+ Peindre ou dessiner de la main non dominante : gauche pour les droitiers, droite pour les gauchers. Le résultat ne sera pas peut être pas précis, impeccable, mais sera parfait comme ça.

+ S’émerveiller. Notre enfant intérieur, avant d’être blessé n’est que joie, émerveillement et innocence. La beauté nourrit l’âme et le coeur d’enfant .

+ Exprimer librement ses émotions: joie, mais aussi colère, tristesse par la parole, le chant, le dessin, la peinture, la sculpture, le collage.

Grossesse, rapport à la vie, naissance

Quelques idées:

+ En théorie la femme pourrait choisir d’ovuler et l’homme d’éjaculer. En pratique, il y a du chemin à faire…

+ la grossesse fait évoluer l’âme qui s’incarne et l’âme de la femme enceinte (même si la grossesse dure quelques mois seulement)

+ la grossesse permet de se souvenir d’où l’on vient et permet de faire remonter pas mal de trucs inconscients liés notamment à l’enfance, la relation avec les parents, différentes peurs (abandon etc).

+ L’incarnation est un choix de l’âme de descendre dans la matière.

+ L’âme qui s’incarne choisit ses parents

+ Avortement ou fausse couche: choix en commun de l’expérience (à un certain niveau, souvent inconscient) entre la mère et l’enfant

+ L’accouchement: c’est le bébé qui choisi le moment et qui déclenche l’accouchement

+ Présentation par le siège: peur du bébé, envie de faire « marche arrière »

+ Beaucoup de naissances sont assez violentes pour les bébés qui passent d’un environnement aimant, chaud et doux (le ventre de la mère) au monde extérieur avec lumière forte, bruits, peu d’intimité parfois, séparation trop rapide de la mère (pour les soins qui pourraient attendre un peu etc). Ce n’est peut être pas un hasard si il y a tant de violence dans la société.

+ La naissance conditionne notre rapport au changement à chaque étape de la vie (réactivation de la mémoire)

+ Importance de communiquer avec le bébé , bien avant la naissance. Il perçoit les émotions de sa mère, de son père, il est sensible à l’environnement extérieur.

Soin de l’âme, soin du corps

Il serait vain de tenter de soigner une partie sans tenir compte de l’ensemble.

On ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme,

et si on veut que l’âme et le corps jouissent d’une bonne santé,

on commencera toujours par soigner l’âme.

Platon

Par bonheur, il y a de plus en plus de techniques holistiques (qui agissent sur différents plans) à notre disposition: lithothérapie, reiki