Recréer par la sensation

Vous pouvez provoquer un état d’être, simplement en le choisissant.

Et vous pouvez le faire n’importe quand, n’importe où.

Un état d’être est une sensation, non une action.

Cependant vous pouvez en arriver à vous sentir d’une certaine manière.

Autrement dit vous avez le pouvoir

de choisir comment vous allez vous sentir

et comment vous vous sentez en ce moment.

Messagers de Lumière, Neale Donald Walsch

Publicités

Chemins de vie

Ce matin je me disais « c’est marrant comme les gens -ou plutôt leur vie- peuvent changer en l’espace de quelques mois ou quelques années »…

On croit que l’herbe est plus verte ailleurs (tiens tiens encore une synchronicité :), que les autres sont « mieux », ont + d’atouts, de talents , qu’ils ont tout, une vie parfaite.

Et puis un jour paf, celui que l’on pensait si heureux, épanoui, parfait, lève le masque, vide son sac.

Lui aussi a ses blessures et son chemin n’est pas si lisse.  

L’image idéale de bonheur qu’il renvoit, ce n’était qu’une superficielle illusion. Chaque jour il s’éloigne un peu plus de ses rêves, se perd en chemin. Les couches de peurs s’entassent, difficile – mais pas impossible, hein- de faire marche arrière et de tout envoyer promener pour recommencer.

Et puis y a celui qui n’avait « rien de spécial », dont le parcours sort des sentiers battus, ou pas du tout, qui mène sa barque tranquillou, sans se soucier du quand dira-t-on. Il s’épanouit à son rythme, sans faire de bruit, ni de vague. Un beau jour ça saute aux yeux, on ne peut que constater qu’il est radieux. Son secret? Il est en accord avec lui même. Juste bien sur son chemin.

Il y a l’idée que l’on se faisait d’une vie réussite.

Et qui parfois dé-vie complétement pour correspondre davantage à nos envies.

Envie d’être en vie …

Vivre à fond dès maintenant

 » Êtes-vous quelqu’un qui attend généralement? Quel pourcentage de votre vie passez-vous à attendre?

Ce que j’appelle « l’attente à petite échelle », c’est faire la queue au bureau de poste, être pris dans un bouchon de circulation, ou à l’aéroport.

Ou encore anticiper l’arrivée de quelqu’un, la fin d’une journée de travail, etc.

« L’attente à grande échelle », c’est espérer les prochaines vacances, un meilleur emploi, le succès, l’argent, le prestige, l’illumination.

C’est attendre que les enfants grandissent et qu’une personne vraiment importante arrive dans votre vie. 

Il n’est pas rare que des gens passent leur vie à attendre pour commencer à vivre. » 

Eckart Tolle, Le pouvoir du moment présent

C’est quoi grandir?

A quel moment se fait le passage à l’âge adulte?

Les adultes ont-ils vraiment grandi?

Quand on voit la société dans laquelle nous vivons on ne dirait pas…

Qu’est ce qui fait grandir?

Prendre son premier appart?

Le premier vrai boulot?

S’installer à deux?

Faire un enfant?

On grandit à travers toutes les expériences qui servent de support…

On grandit:

+ A mesure que les voiles se lèvent sur des compréhensions,

+ Avec les prises de conscience de nos responsabilités, de l’impact de nos choix dans nos vies, qui nous font sortir de cet état passif de victime,

+ A chaque prise de risque pour envoyer valser les croyances et pressions en tous genre, pour -enfin- créer sa vie, la reprendre en mains,

+ A chaque fois que l’on ose dire non aux autres pour être en accord avec soi,

+ Quand on en a fini du besoin d’approbation qui peut tellement limiter nos possibilités,

+ Quand on a plus peur de s’aimer assez pour décider de s’émanciper armé de sa propre sécurité intérieure,

+ Quand on se connaît assez pour se faire confiance et s’écouter,

+ Quand on trouve l’équilibre entre l’intuition et la raison.

Choisir ses mots

Le langage que nous utilisons pour nous référer à nous-même est d’une importance énorme.

Le système corps-esprit s’organise autour d’expériences verbales, les blessures verbales peuvent laisser des séquelles plus graves que des traumatismes corporels.

Nous nous créons littéralement par le vocabulaire.

Les mots sont plus que des symboles. Ils déclenchent des réactions biologiques.« 

Deepak Chopra