Alors ce ménage de printemps?

Alors, alors, ce ménage de printemps?

Ca avance, petit pas après petit pas, une action en entraînant une autre.

Bilan, positif!

+ J’ai fait le tri et dans mon armoire. Quatre sacs de fringues, chaussures et accessoires sont partis pour une association.

+ Deux tirroirs à chaussettes ont été complètement vidés. Après éradication des esseulées, des grisâtres, des trouées,  il y avait peu de survivantes. Le stock a été mis à jour avec du neuf.

+ Un sac de vêtement de grossesse a été donné à une amie, future maman, pour la troisième fois.

+ Le linge de la commode des enfants ainsi que le linge de maison (serviettes de toilettes et draps) a été trié, replié, mieux rangé.

+ J’ai acheté une pochette pour ranger les CD et jetté pas mal de boîtes, pour libérer de la place dans la bibliothèque.

+ Les rebords des fenêtres ont été nettoyés (rhaaa!)

+ J’ai dressé une liste de ce qui pouvait être vendu sur le boncoin (combinaison de ski neuve, manteau, bottes jamais portées, petit matériel de puériculture, table basse…)

+ Un bon tri « papiers » a été effectué. La pile de documents à traiter à diminuer de moitié. Il reste encore à faire de ce côté là.

+ Les deux tirroirs encombrés dans la cuisine ont été vidés, nettoyés et rangés.

+ Une pile de vieux magasines est partie à la poubelle.

+ Deux batteries de téléphones portables ont été changées et un chargeur remplacé.

+ Quelques actions « en attente » ont été rayées de ma to-do list. Des RDV médicaux (ophtalmo, dentiste…) ont été pris.

Et vous, le ménage de printemps, vous êtes dedans?

Publicités

Le désordre comme bouclier émotionnel

Vous sentez-vous gêné(e) quand il y a trop d’espace vide ou de temps libre?

Le désordre remplit commodément cet espace et occupe votre temps.

Mais vous évitez quoi?

Généralement, c’est la solitude, la peur de l’intimité ou une autre émotion enfouie et il paraît plus simple de la recouvrir avec du désordre plutôt que de lui faire face.

Vous avez néanmoins besoin de dépenser une énergie colossale pour nier continuellement vos émotions.

Vous serez éblouie de voir comme votre vie décollera lorsque vous ferez enfin face à vos angoisses!

Se débarrasser de son désordre est l’une des façon les moins douloureuses pour réaliser cela, car vous pouvez le faire à votre propre rythme.

Simplifiez votre intérieur, Karen Kingston

036

Faire le tri

Pas vraiment le temps de se poser, les journées passent bien trop vite avec les tout petits.

Envie pourtant de faire mon nettoyage de printemps. 

Envie de faire le tri, d’épurer, de faire place nette.

Renouveller ce qui doit l’être.

Dans mon armoire, dans mes placards, dans mon frigo, dans ma vie.

Un sac à donner par çi, un petit coup de nettoyage par là. Virer le trop vieux, trop usé. Faire entrer du neuf.

Réaménager un peu. Prendre soin de mon nid, de notre cocon. Pour qu’on y soit bien, tous les quatre.

Rédiger quelques listes, pour me vider la tête, où je n’aurai qu’à piocher en temps et en heure.

Et vous le printemps, ça vous booste?

En avril

Le printemps tarde à pointer le bout de son nez. Peu importe…

J’ai envie de rangement, d’épurer, de simplifier encore, de me délester du vieux.

J’ai envie de légumes, de salades, de soupes, de graines germées.

J’ai envie de me centrer sur mes priorités, ma petite famille, notre nouvelle vie à quatre, qu’on apprivoise.

J’ai envie de marcher, de bouger, de remettre mon corps en mouvement, tranquillement.

J’ai envie de trouver du temps pour moi, pour souffler un peu et faire autre chose que m’occuper d’eux. Partir (quelques heures) pour mieux revenir.

J’ai envie de couleurs, celles de l’arc en ciel, de gaité, de joie.

J’ai envie de renouveller mon abonnement à la bibliothèque et de bouquiner.

J’ai envie de fleurs aux couleurs vives.

J’ai envie de reprendre la pratique des soins et envois Reiki.

J’ai envie de me ressourcer à la campagne, de me balader, en famille.