Se donner le choix

En formation cette semaine, j’ai entendu plusieurs fois, lorsque l’on se présentait et évoquait nos motivations à tour de rôle « je suis là parce que je n’ai pas le choix ». 

Cette phrase entendue souvent autour de moi ces derniers temps, principalement dans le cadre d’une passivité professionnelle, me fais réagir.

Pas besoin de mettre ma cape de sauveur, je sais que chacun chemine à son rythme, sur la route qu’il créé -qu’il le croit ou non – et que c’est très bien comme ça.

Pourtant reprendre les rênes de sa vie, c’est fun et pas si compliqué. Accepter ses responsabilités ouvre bien des portes, dont la possibilité de choisir de se reconnecter à soi. L’homme a-t-il peur de sa propre grandeur, au point de brimer sa liberté ?

Sortons de cet espace de victime.

Osons laisser place au meilleur.

Publicités

Le bonheur et l’épanouissement professionnel, témoignage de Lilou macé

En lien avec le thème travailler en accord avec soi et ses valeurs, voilà l’ emission tv lilou diffusée en janvier dernier.

Inspirant!

Parfois se retrouver au pied du mur offre la possibilité d’explorer son potentiel créatif et de se demander  » qu’est ce que j’ai vraiment envie de faire? »

Profiter d’une épreuve pour rebondir et créer la vie dont on rêve plutôt que rêver sa vie…

Travailler en accord avec ses valeurs

En lisant cet article j’ai eu envie de publier ce billet que j’avais écris il y a quelques temps déjà.

Ma conception du travail a beaucoup changé ces dernières années. Plein de croyances obsolètes posées sur le travail sont en train de sauter au niveau collectif. C’est tout un ancien système faussement sécuritaire qui s’effondre.

De plus en plus de gens se remettent en question, ajustent leur activité en fonction de leurs envies, de leurs valeurs. Leur mode de vie passe en premier, et le reste suit, et non plus l’inverse. Je m’en réjouis!

Avant on faisait carrière coûte que coûte, quitte à y laisser des plumes, tant qu’on gravissait les échelons et qu’on gagnait de l’argent, on allait pas se plaindre, c’était ça la réussite. 

Désormais la réussite prend une dimension globale et holistique où l’épanouissement de l’individu est abordé dans son ensemble.

On parle de réussir sa vie.

Les peurs sautent petit à petit, laissant + de place au potentiel créatif de chacun.

Le sur mesure n’est pas encore d’actualité dans les grosses entreprises et le respect de l’humain et la flexibilité sont rarement la priorité. Alors pour pallier,  de + en + d’entrepreneurs osent se lancer, pour vivre leurs rêves ou gagner en qualité de vie.

 Parmis ces nouveaux entrepreneurs tous ne sont pas des leaders. Ce sont des individus responsables qui ont envie d’offrir aux autres un talent particulier, empreint de leur savoir faire, leur savoir être et toutes les valeurs qui leur sont propres.

Pour beaucoup, il y a cette volonté de pratiquer leur activité autrement et de mettre l’être en avant.

Ce qui rend leur entreprise unique c’est l’âme qu’ils mettent dedans.I

ls croyent avant tout au respect mutuel, à la confiance qui s’établit avec leurs clients, à l’amour qu’ils mettent dans leur travail.

2012 est une année où les responsabilités sont intégrées, où il y a + de place pour la liberté créatrice et l’humanité retrouvée. Vous y croyez?

Cultivez l’esprit d’équipe

Il me semble que les leaders les plus efficaces ne disent jamais « je ». Et ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas entraînés à dire « je ».

Ils ne pensent pas « je ».

Ils pensent « nous »; ils pensent « équipe ».

Ils considèrent que leur travail consiste à faire fonctionner l’équipe.

Ils acceptent les responsabilités et ne les évitent pas, mais les honneurs reviennent à l’entité « nous »…

Voici ce qui crée la confiance, ce qui vous permet d’obtenir que la tâche soit accomplie.

Peter F. Drucker

Oser vivre sa vie!

J’ai de + en + de gens  qui viennent pour des séances de Reiki car ils/elles ont besoin d’un coup de pouce, alors qu’ils/elles sont en plein changement dans leur vie.

Le nombre de « renaissances », est impressionnant.

Prise de conscience, remise en question professionnelle, volonté de redonner un sens à sa vie, d’évoluer avec ses envies, vivre tout simplement.

Changer sa vie, sortir de sa routine et de son train-train est un choix risqué.

On sait ce qu’on laisse derrière soi mais pas ce qu’on retrouve. L’inconnu fait peur. C’est pourtant ça la a vie: le changement, le mouvement, l’expérience. Celui qui désire vivre pleinement doit trouver un équilibre sans cesse renouvelé, sans savoir de quoi demain sera fait. Dans le fond, qui le sait? Alors autant vivre à fond, vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie!

Cela implique aussi sortir de sa zone de confort. Serais-je capable de… ? Pour le savoir, il faut se lancer. Dans un premier temps on voit les « impossibles », ensuite on trouve des solutions. Derrière chaque difficulté se cache une opportunité.

Le rapport au travail semble bien évoluer, souvent la remise en question d’un mode de vie passe par une reconversion ou un ajustement de l’activité professionnelle. Travailler moins, différemment, vivre plus, profiter davantage, gagner sa vie en se faisant plaisir. On dirait bien que la conscience collective évolue en ce sens.

Je suis heureuse de le voir dans mon quotidien et de contribuer, à mon niveau, notamment grâce au Reiki, à l’épanouissement de celles et ceux qui ont choisi de faire ce chemin jusqu’à Soi.

Bouillon de poulet pour l’âme au travail

 » Le travail est une partie importante de notre vie, que nous soyons appelés à servir des clients, à mettre sur pied une entreprise ou à préparer un repas pour notre famille. C’est pourquoi nous avons tous un témoignage à livre au sujet de notre travail. Puisant à même ce riche trésor d’expériences, Canfield,  Hansen et leurs associés ont préparé un recueil unique d’histoires inspirantes qui montrent le courage, la compassion et la créativité dont les gens font preuve au travail, chaque jour et partout à travers le monde (…) »

Mon avis :

J’aime beaucoup la série Bouillon de poulet pour l’âme. C’est un délice d’énergie positive, qui ravigote, réconforte.

Dans cet opus, c’est l’aspect humain au travail qui m’a plu.  Etre à l’écoute de soi, de son coeur, de ses valeurs, c’est possible même dans le cadre professionnel et c’est compatible avec la réussite et le succès. Ces histoires en sont la preuve.

Tous les bons ingrédients sont réunis pour faire de ce bouillon un festin! Passion, compassion, audace, respect, humilité, optimisme, sincérité, bienveillance, gratitude, créativité, courage…

Parmi toutes les témoignages, il y en a un en particulier qui m’a marqué, c’est l’histoire de la baleine, où l’idée principale est d’encourager les comportements que l’on souhaite voir se reproduire. Ca me parle, la valorisation du potentiel j’y crois fort, c’est pour moi le meilleur et le plus respectueux moyen de motiver et d’obtenir des résultats.

Un livre précieux à diffuser en entreprise.