L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

Arrêter de croire que les autres ont + de chance.

Arrêter de croire que tout est + facile pour autrui.

Arrêter de se trouver des excuses. De se justifier.

Arrêter de croire que l’herbe est + verte ailleurs.

Décider de ne plus jouer, une bonne fois pour toute, le rôle de victime.

Se concentrer sur ce qui est beau, intéressant, épanouissant dans sa propre vie.

S’inspirer des autres, de ce qui nous plaît et faire le choix d’inclure aussi, ceci ou cela, dans notre vie.

S’inspirer plutôt que jalouser. Piocher les idées ici et là, puisque on est dans l’ère de l’illimité!

Se reconnecter à La guidance émotionnelle, cet excellent GPS intérieur, pour savoir si oui ou non on est sur la bonne voie, celle de la création de ce que l’on désire, ce que l’on souhaite amplifier dans sa vie.

Et par la même occasion, se connecter à l’abondance, car le bien être, la joie, le bonheur, ne sont pas des privilèges, ils sont accessibles à tous et à toutes, puisque c’est cela notre vraie nature.

012

 

Publicités

Embrasser l’ange de la mort

Le dernier moyen pour atteindre la liberté personnelle

est de se préparer à l’initiation de la mort,

c’est-à-dire de prendre la mort elle-même comme instructeur.

L’ange de la mort peut vous enseigner comment être vraiment vivant,

comment le devenir.

Nous devenons conscients qu’on peut mourir à tout moment;

seul le présent nous permet d’être vivant.

La vérité est qu’on se sait pas si on sera encore en vie demain.

Qui le sait?

On pense avoir de nombreuses années devant soi.

Mais est-ce la cas?

Don Miguel Ruiz, Les quatre accords toltèques

Sortir du rêve et vivre éveillé

A Lyon, La Nature en ville…

Votre vie est la manifestation de votre rêve personnel. Si vous arrivez à transformer le programme de ce rêve, vous deviendrez un maître du rêve. un tel maître fait un chef-d’oeuvre de sa vie. Mais c’est un grand défi que de parvenir à maîtriser le rêve, parce que les humains sont généralement esclaves de leurs rêves. La manière dont ils apprennent à rêver est préétablie. Compte tenu de toutes nos croyances qui nous font croire que rien n’est possible, il est difficile d’échapper au Rêve de la Peur. Pour se réveiller du Rêve, il faut savoir le maîtriser….

La maîtrise de l’amour, Don Miguel Ruiz

Ho’oponopono #1

Quand on enclenche le processus du changement, que l’on s’éveille à la spiritualité ou simplement que l’on travaille sur soi, à un moment donné le ho’oponopono vient à notre rencontre d’une façon ou d’une autre.

La première fois que j’en ai entendu parler en tant que tel, ça n’a pas fait tilt. Quelques semaines plus tard, j’ai lu Le manuel inédit e la vie de Joe Vitale. Là, j’étais prête, et l’article sur le ho’oponopono a trouvé un écho plus que favorable en moi. Une résonance très profonde. Depuis j’en entends très souvent parlé. Encore une belle synchronicité, comme je les aime!

Ho’oponopono qu’est ce que c’est?

Derrière ce nom rigolo il y a une technique très simple et très puissante.

L’Ho’oponopono est un art Hawaïen ancien qui signifie « pour bien faire, pour rectifier une erreur ».

C’est un outil très facile à utilisé et à la portée de tous et de toutes.

Le principe de responsabilité totale est mis en avant. Tout ce qui est dans notre vie est de notre responsabilité.

Parce que c’est notre vie.

Cela va plus loin que la responsabilité de nos actes ou de nos pensées.

La responsabilité totale inclut les expériences que nous vivons, les gens que nous rencontrons.

Nous sommes créateurs de notre monde, de ce qui nous entoure, de ce qui le compose.

Ce qui est à l’extérieur est une projection de ce qui est à l’intérieur de nous (conscient, inconscient ou subconscient), on parle d’effet miroir.

Ainsi, si l’on désire changer un aspect de notre vie, nous devons travailler sur nous-même.

Il s’agit d’un processus d’auto-guérison.

A mesure que l’on s’améliore, que l’on évolue, que l’on change, le reste suit et notre environnement extérieur change aussi pour s’adapter à notre nouveau moi. En toute harmonie.

La vie est si bien faite. Tout change tout le temps et nous sommes des créateurs bien plus puissants que nous le pensons!

On a aussi parlé de ses principes de responsabilité et d’effet miroir, lors de mon initiation Reiki, tout est lié.

Le but du Ho’oponopono est d’harmoniser, de se libérer du passé en nettoyant les mémoires subconscientes qui sont les causes de déséquilibres.

La base du Ho’oponopono est l’Amour Inconditionnel.

On peut pratiquer le Ho’oponopono partout et tout le temps (cette technique n’a pas de limite spacio-temporelle).

Il suffit de dire (à voix haute ou dans sa tête) Je t’aime, pardon, merci.

C’est tout.

Ce sont des mots simples, qui ont un pouvoir purificateur très puissant.

On ne peut pas offrir aux autres ce que nous ne possédons pas. Lorsque nous nous aimons suffisamment, cet amour déborde, rayonne et les autres en bénéficient.

Le Ho’oponopono est un outil qui a transformé ma vie. Quand je vis une situation déplaisante, agaçante, que je sens la colère, la frustration ou la tristesse monter en moi, ou que je repense à un évènement passé douloureux, je respire et je répète je t’aime, je t’aime, je t’aime, pardon. Ou paix dans ton coeur.

Et vrai de vrai, ça marche.

Des conflits on été désamorcés en 2 minutes chrono, et au lieu de regard noir mon conjoint se met à sourire, il y a un guichet qui s’ouvre à la poste etc etc…

Essayez, c’est merveilleux!