Le bonheur parfois c’est simple comme un bouquet de fleurs

Plusieurs semaines sans fleurs à l’appart’. Ce matin, je range, je nettoie et je me dis, aujourd’hui c’est décidé il nous faut des fleurs et de la couleur. Après le ménage cela devient juste une évidence.

Cet après midi, je sors en ville, où j’ai quelques courses à faire. Je passe devant le kiosque que j’aime bien, rue de la Ré, en face du Printemps. Ils ont toujours des belles fleurs là bas, même des roses made in France sublimes.

Pour la Saint Valentin, mon amoureux avait eu la bonne idée de s’y arrêter, pour m’en offrir. On était juste derrière un joueur de l’OL super connu (dont je ne me souviens pas le nom !), un peu tous serrés dans la mini boutique, car il pleuvait ce jour là.

Bref, je passe devant ce fameux kiosque et je vois ces magnifiques bouquets d’oeillets pour 6€ seulement. Il en reste trois. Je me demande s’il n’y a pas d’erreur, ce kiosque est un peu cher, car l’emplacement est de premier choix et leurs fleurs sont top.

Non pas d’erreur, la dame part en vacances, ferme dans une heure. Plutôt que de jeter, je préfère faire plaisir aux gens me dit-elle. C’est réussit. Je repars heureuse avec mon maxi bouquet, composé de trois bottes, payé une brindille.

Demandez et vous recevrez! Merci la vie.

Publicités

Flower power

Le pouvoir des fleurs… Offrez-vous une fois par semaine quelques fleurs, pour apporter de la gaieté à votre intérieur et à votre moral, même si cela ne se concrétise que par une rose sur votre table de nuit ou un bouquet de boutons d’or dans la salle de bains. Les fleurs apportent de la fraîcheur et, dit-on, aident à faire baisser le taux d’adrénaline dans les moments de stress. Tout comme les fruits et l’air frais, elles sont indispensables à notre bien être.

Dominique Loreau, l’art de la simplicité

Si vous suivez un peu ce blog, vous aurez remarqué, à travers mes photos, à quel point j’aime les fleurs.

J’ai de la chance, mon amoureux m’en offre souvent, comme ça, sans raison particulière,  juste pour me faire plaisir.

Cela fait toujours son petit effet et au fil des années, le charme de ce geste tendre s’amplifie.

Eclat de couleur, grâce, délicasse et poésie, des fleurs fraîches, y a rien de tel pour mettre de la joie et du peps chez soi.

J’en achète au marché au fil des saisons: du mimosa, du lilas. Et oui, je m’offre aussi des fleurs. Chaque mois, parfois plus souvent, hop un petit bouquet. Ou j’en cueille en balade, si c’est possible. Un intérieur fleuri est un luxe dont j’ai pris goût.

Finalement le bonheur tient à peu de choses.

Pivoines

 

Connues depuis l’antiquité pour leurs vertus médicinales, les pivoines sont aussi très appréciées pour leur beauté, elles sont d’ailleurs surnommées « reines des fleurs » en Chine.

Dans la nature, les pivoines s’épanouissent en altitude: à partir de 800 mètres et jusqu’à plus de 3000 mètres. Elles sont résistantes: elles peuvent subsister jusqu’à 100 ans et supportent le froid et les gelées jusqu’à -20°C.

Elles fleurisssent dès le mois d’avril, les plus tardives s’épanouissent en juin. La floraison dure en moyenne 15 jours.

Les pivoines sont des plantes à préserver,  elles sont protégées en Europe.

Il existe des formes herbacées, et des formes arbustives qui donnent des buissons qui peuvent produire jusqu’à 30 fleurs simultanément.

Les fleurs représentent une large palette de couleurs. Elles peuvent être simples, doubles ou pleines (en pompon), les pétales sont alors plus nombreux et proviennent de la transformation des étamines (porteuse du pollen).

La collection du jardin botanique du parc de la tête d’or est l’une des plus importante de France. Elle fait l’objet de nombreuses études par des spécialistes. Elle est, comme le reste du parc, accessible au public qui n’en finit pas de s’émerveiller et de pousser des oooh et des aaaah :)

 

S’épanouir

En Reiki, pour l’auto traitement du deuxième degré, j’ai ajouté quelques mots à la liste proposée lors de l’initiation.

Cette semaine, s’épanouir. 

Comme d’hab’,  je fais l’envoi et après je passe à autre chose, sans plus y penser.

Là, en mettant en ligne quelques photos, faîtes hier au parc, je fais le parallèle.

Cette série, où la nature fleurit, où la vie rejaillit abondamment, dans toute sa splendeur, où chaque élément est à sa place, c’est un peu ça s’épanouir, qu’en pensez-vous?

Passez une bonne journée!

 

Encore un peu de patience

Aujourd’hui, en allant faire un tour au parc de la tête d’or, je me disais que je n’avais pas vu l’hiver passé, et que je l’avais plutôt apprécié cette année.

Un peu de neige, juste qu’il faut, des températures agréables pour la saison, avec biensûr des petits pics de froid, qui ont leur charme aussi, à petite dose.

Je me réjouissais et paradoxalement, je me disais que là, ce serait chouette de passer en mode printemps.

Je commence à en avoir un peu marre des journées grises, de mettre pulls et manteau, j’ai envie de voir la nature renaître, je veux des couleurs et des fleurs. On a bien profité de l’hiver, merci, donc là envie de passer à autre chose.

Et bien, même s’il faut patienter encore un peu, les premiers signes sont là : j’ai eu droit à un concert de gazouillis, j’ai vu des graines, quelques bourgeons et même les premières fleurettes bien parfumées. Ouf!

Feuille fleur

Personnages en toile et feuilles: du recyclage et beaucoup de talent.

Floraison iminente

Aussi petite et délicate que parfumée: humm!

Prenez en de la graine!

tournicotis…

Allé en route pour le printemps!