Tarte fine aux pêches

Un dessert à base de fruits de saison qui plaît aux petits et aux grands gourmands!

Ingrédients:

+ Un pâte feuilletée à faire cuire au four en plaçant un plat dessus pour éviter qu’elle gonfle.

Laisser refroidir

+ Pendant ce temps préparer une crème pâtissière. Ajouter de la poudre d’amandes.

+ Laver et couper les pêches en quartiers, les disposer dans un plat et saupoudrer de cassonade pour les faire caraméliser au four.

+ Etaler la crème pâtissière sur la pâte feuilletée, disposer les pêches caramélisées.

+ Passer quelques minutes au four

+ Servir aussitôt

Bon appétit ;-)

Publicités

Vacances?

Non je ne suis pas encore en congés, même si je suis déjà un peu en vacances (dans ma tête!).

Alors, être en vacances qu’est ce que c’est? Pourquoi c’est si chouette?

C’est un état d’esprit, une d’ouverture vers le monde extérieur, l’occasion de tenter de nouvelles expériences, que l’on ose pas  habituellement ou que l’on ne se permet pas, pour différentes raisons, au quotidien.

C’est l’occasion de se connecter à son enfant intérieur, de suivre ses envies, prendre le temps de vivre à son rythme, se recentrer, être à l’écoute de soi, de son corps, de ses émotions et de ses sensations, même les plus basiques: faim, sommeil, joie, envie de découverte, etc… C’est l’occasion de voir le monde qui nous entoure d’un oeil neuf et d’apprécier.

C’est un moment où l’on vit sans trop se poser de questions, laissant + de place à la créativité, à l’instinct, au ressenti.

Lorsque l’on est dans cet état d’esprit, on est plus disponible et donc nos relations avec les autres sont (comme nous!)  plus détendues et sereines.

Et puis, il y a cette notion de plaisir. Vacances = se faire plaisir.

A votre avis, peut-on cultiver cet esprit vacances toute l’année? Peut-on être se sentir en vacances tout en travaillant?

Salade d’été crue et colorée

Vous avez sûrement entendu parler des bienfaits et de l’importance d’une alimentation crue.

 Les nutriments, vitamines et minéraux sont ainsi préservés et la digestion est facilitée.

Voici une de mes salades complètes préférées, colorée et savoureuse

+ saumon cru extra frais (le choisir de très bonne qualité, sans OGM et même bio si possible)

+ un avocat coupé en dés

+ carotte râpée

+ poivron rouge et jaune bio coupés en petits dés

assaisonnement:

+ le jus d’un citron non traité

+ huile d’olive extra vierge

+ gomasio (mélange de sel et sésame)

+ quelques feuilles de menthe fraîche ciselées

Mélanger l’ensemble des ingrédients, servir aussitôt.

Bon appétit :-)

Pardonner

Pardonner, ce n’est ni permettre ni oublier.

C’est moins s’exposer à souffrir une nouvelle fois, quelle que soit l’amour que nous vouons à la personne qui nous a fait du mal.

C’est seulement se montrer pragmatique, et s’employer à prendre les décisions qui nous permettrons d’entretenir les meilleures relations possibles avec la personne en question.

John Gray, comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons

Grossesse, rapport à la vie, naissance

Quelques idées:

+ En théorie la femme pourrait choisir d’ovuler et l’homme d’éjaculer. En pratique, il y a du chemin à faire…

+ la grossesse fait évoluer l’âme qui s’incarne et l’âme de la femme enceinte (même si la grossesse dure quelques mois seulement)

+ la grossesse permet de se souvenir d’où l’on vient et permet de faire remonter pas mal de trucs inconscients liés notamment à l’enfance, la relation avec les parents, différentes peurs (abandon etc).

+ L’incarnation est un choix de l’âme de descendre dans la matière.

+ L’âme qui s’incarne choisit ses parents

+ Avortement ou fausse couche: choix en commun de l’expérience (à un certain niveau, souvent inconscient) entre la mère et l’enfant

+ L’accouchement: c’est le bébé qui choisi le moment et qui déclenche l’accouchement

+ Présentation par le siège: peur du bébé, envie de faire « marche arrière »

+ Beaucoup de naissances sont assez violentes pour les bébés qui passent d’un environnement aimant, chaud et doux (le ventre de la mère) au monde extérieur avec lumière forte, bruits, peu d’intimité parfois, séparation trop rapide de la mère (pour les soins qui pourraient attendre un peu etc). Ce n’est peut être pas un hasard si il y a tant de violence dans la société.

+ La naissance conditionne notre rapport au changement à chaque étape de la vie (réactivation de la mémoire)

+ Importance de communiquer avec le bébé , bien avant la naissance. Il perçoit les émotions de sa mère, de son père, il est sensible à l’environnement extérieur.