Clé pour devenir riche

Pour devenir riche

il faut enrichir les autres

Adrew Carnegie

Publicités

Se focaliser sur l’abondance

On me demande souvent comment faire pour attirer plus d’abondance et de prospérité.

Avant le faire, il y a l’être. Etre c’est notre essence, notre état naturel, ce que nous sommes. Nous sommes abondance. L’abondance est en nous. En prendre conscience c’est déjà un grand pas. Se connecter à notre vraie nature est une autre étape.

Concrètement, pour celles et ceux qui veulent plus d’argent, le plus simple est de commencer par donner. Donner crée un vide et appelle recevoir (nous en reparlerons…)

Travailler sur le mental, les émotions et toutes les croyances associées à l’abondance et à la prospérité, ça aide, c’est sur.

Le plus simple, pour débuter, c’est de se focaliser sur l’abondance. C’est un excellent moyen pour l’amplifier (testé et approuvé :) 

Pour se connecter à l’abondance, une balade dans la nature, est un moyen très efficace, surtout au printemps.

La nature renait, refleurit, il y a pléthore de graines, fleurs, feuilles, de pousses. L’abondance est partout,  on ne peut pas la  manquer :)

Et puis, avec un peu d’entraînement on peut facilement voir l’abondance partout, au quotidien: dans un bol de riz, à la bibliothèque, au supermarché, dans un musée, sur un parking etc etc.

Se focaliser sur l’abondance c’est voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Cela devient un jeu, un état d’esprit, un état d’être.

Agir avant de penser

Si tu veux changer une pensée de base, tu dois agir avant de penser.

Exemple: tu marches dans la rue et tu rencontres une vieille dame qui demande des sous. Tu t’aperçois que c’est une sans-abri et qu’elle vit au jour le jour. Tu sais instantanément que, même si tu as peu d’argent, tu en as sûrement assez pour partager avec elle. Ta première impulsion, c’est de lui donner de la monnaie. Il y a même une part de toi qui est prête à fouiller dans ta poche pour y chercher un billet, une petite coupure, peut être un billet de cinq. Peu importe, fais en sorte que ce soit un moment grandiose pour elle. Comble-la.

Alors la pensée intervient. Quoi, t’es fou? On n’a qu’une poignée de billet pour passer la journée! Tu veux lui en donner un! Tu commences alors à fouiller dans ta poche. Encore la même pensée: eh eh, allons, tu n’es pas riche au point de pouvoir tout simplement donner tes billets! Donne-lui des sous, pour l’amour du ciel, et allons-nous-en.

Tu fouilles rapidement dans l’autre poche pour en sortir des pièces. Tes doigts ne trouvent que des sous. Tu es gêné. Te voilà, tout habillé, bien nourri et tu marchandes avec cette pauvre femme qui n’a rien.

Tu essaies en vain de trouver une ou deux pièces convenables. Oh, il y en a une, au fond de ta poche. Mais maintenant, tu l’as dépassée, en souriant faiblement et il est trop tard pour revenir sur tes pas.

Lorsque tu voudras changer une pensée de base, agis selon la nouvelle pensée que tu as. Mais tu dois agir rapidement, sinon ton esprit va tuer l’idée avant que tu ne t’en rendes compte. Je veux dire littéralement que l’idée, la nouvelle vérité, sera morte en toi avant que tu aies la chance de la connaître.

Alors, lorsque l’occasion se présentera, agis rapidement, et si tu fais cela assez souvent, ton esprit va bientôt saisir l’idée. Ce sera ta nouvelle pensée.

Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsch

Méthode testée et approuvée :) Plus on donne plus on reçoit

Passez une bonne journée