L’alliance avec la nature

Sentir la terre sous nos pieds, l’eau couler dans nos mains, le vent sur notre visage…

Non pas pour nous mettre simplement au vert, comme nous ferions une pause avant de retourner « aux choses sérieuses », mais pour retisser un lien avec ce que le sociologue Edgard Morin appelle la « Terre-Patrie ».

Notre corps comme notre esprit dépendent d’elle, mais tant que cette réalité reste abstraite, nous vivons dans un état de séparation.

Aussi bien des autres que de la planète.

Pour se relier de manière juste, le botaniste-écologiste Jean Marie Pelt nous invite à « contacter une nouvelle alliance avec la nature et à construire un équilibre entre tous les vivants. » Une démarche que la psychothérapeute Maud Séjournant enseigne dans ses ateliers au Nouveau Mexique et en France

Extrait d’un guide offert par Psychologie magazine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s