Vivre à fond dès maintenant

 » Êtes-vous quelqu’un qui attend généralement? Quel pourcentage de votre vie passez-vous à attendre?

Ce que j’appelle « l’attente à petite échelle », c’est faire la queue au bureau de poste, être pris dans un bouchon de circulation, ou à l’aéroport.

Ou encore anticiper l’arrivée de quelqu’un, la fin d’une journée de travail, etc.

« L’attente à grande échelle », c’est espérer les prochaines vacances, un meilleur emploi, le succès, l’argent, le prestige, l’illumination.

C’est attendre que les enfants grandissent et qu’une personne vraiment importante arrive dans votre vie. 

Il n’est pas rare que des gens passent leur vie à attendre pour commencer à vivre. » 

Eckart Tolle, Le pouvoir du moment présent

Danser avec la vie

L’instant présent est le terrain de jeu où la vie se joue.

En effet, elle ne peut se jouer nulle part ailleurs.

Une fois que vous avez fait la paix avec l’instant présent,

observez ce qui se produit,

ce que vous pouvez choisir de faire,

ou plutôt ce que la vie fait en vous.

Le secret de l’art de vivre le secret du succès et du bonheur

se résume à cinq mots:

Faire un avec la vie.

Faire un avec la vie c’est faire un avec le moment présent.

A ce moment là, vous réalisez que ce n’est pas vous qui vivez votre vie,

mais la vie qui vous vit.

La vie est le danseur, et vous la danse.

Eckart Tolle, Nouvelle Terre

Présence et connection à la source

Lorsque vous avez accès à ce royaume dépourvu de formes, vous êtes vraiment libéré du lien avec la forme et de toute identification à celle-ci.

Il s’agit de la vie sous son aspect non particularisé, telle qu’elle existe  avant sa fragmentation en la multiplicité.

On pourrait l’appeler le non-manifeste, la source invisible de toutes choses, l’Etre à l’intérieur de tous les êtres.

C’est un royaume d’immobilité et de paix profonde, mais aussi de grande joie et d’intense vitalité.

Chaque fois que vous faîtes preuve de présence, vous devenez dans une certaine mesure perméable à la lumière, à la conscience pure qui émane de cette source.

Vous prenez également conscience que cette lumière n’est pas dissociée de ce que vous êtes et qu’elle constitue au contraire votre essence même.

Le pouvoir du moment présent, Eckart Tolle

Cueillir les messages

Ce soir, j’ai dit non à un quelqu’un qui tentait de me manipuler, de m’imposer une façon d’être, de penser, de faire.

Je me suis autorisée à m’exprimer, à laisser aller l’émotion, sans la garder à l’intérieur, voire même à me mettre en colère. Ouf ça va déjà mieux.

Je me sens en accord avec moi-même, même si dans le fond, qui a raison ou tort, ce ne sont que des points de vue.

Peu à peu je me calme, je prends un livre sans réfléchir dans la bibliothèque, « Le pouvoir de l’instant présent » d’Eckart Tolle. Je l’ouvre au hasard, page 180

« Comment utiliser la négativité et y renoncer ». Mouai. Bon, ça m’arrange pas, soyons honnête!

J’essaie autre chose encore au hasard page 202  » le lâcher prise dans les relations interpersonnelles ».

Les messages sont décidément partout pour qui veut les saisir.

Et le tonnerre gronde fort.

Se libérer du temps

Même si j’accepte tout à fait que, en définitive, le temps est une illusion, qu’est-ce que ça change dans ma vie? Je dois tout de même vivre dans un monde complètement dominé par le temps.

Accepter intellectuellement, c’est croire, ni plus ni moins, et cela ne change pas grand chose à votre vie. Pour actualiser cette vérité, vous devez la vivre. Lorsque chaque cellule de votre corps est tellement présente que vous y sentez vibrer la vie et que, chaque instant, vous la ressentez comme la joie d’Etre, on peut dire, alors, que vous êtes libéré du temps.

Eckart TOLLE, Le pouvoir du moment présent