Statuts du nouveau millénaire #1

1/ Touts les hommes sont différents. Et ils doivent faire leur possible pour le rester.

2/ A tout être humain ont été concédées deus manières d’agir: l’action et la contemplation. Elles mènent l’une et l’autre au même endroit.

3/ A tout être humain ont été consédées deux qualités: le pouvoir et le don. Le pouvoir conduit l’homme à la rencontre de son destin; le don l’oblige à partager avec les autres ce qu’il a de meilleur en lui.

4/ A tout être humain a été donnée une vertu: la capacité de choisir. Celui qui n’utilise pas cette vertu la transforme en malédiction et d’autres choisiront pour lui.

5/ Tout être humain a droit à deux bénédictions; la grâce de viser juste et la grâce de se tromper. Dans le second cas, il existe toujours un apprentissage qui le conduira au bon chemin.

6/ Tout être humain a un profil sexuel, et il doit l’exercer sans culpabilité du moment qu’il n’oblige pas les autres à l’exercer avec lui.

7/ Tout être humain a une légende personnelle à accomplir et celle-ci est sa raison d’être dans ce monde. Sa légende personnelle se manifeste au moyen de l’enthousiasme pour sa tâche.

Paragraphe unique. On peut abandonner un certain temps sa légende personnelle à condition qu’on ne l’oublie pas et qu’on y revienne dès que possible.

8/ Tout homme a un côté féminin et toute femme un côté masculin. Il est nécessaire de recourir à la discipline avec intuition et d’user de l’intuition avec objectivité.

A suivre…

Paolo Coelho, Comme le fleuve qui coule

Avril: du rêve à la réalité

Il y a quelques jours, j’ai lu cet article, sur le blog Fée Minine, que j’aime beaucoup.

« Avril le mois de l’action et de la mise en place de nos envies. » Ah tient! C’est tout à fait ça de mon côté, avec la mise en place de projets pro et perso qui me tiennent à coeur.

Si les mois précédents étaient plus axés sur la réflexion, l’introspection et le travail sur soi, avril est un mois d’un grand dynamisme, où tout pousse à se tourner vers l’extérieur, s’ouvrir aux autres, à agir plutôt que réfléchir. Le tout accompagné d’un sentiment, bien agréable, de liberté et de possibilités.

Une énergie en mouvement, comme celle de la nature, en somme, qui fleurit, croît, se développe, après un long travail en coulisse.

Alors voilà, avril c’est sur pour moi c’est la concrétisation, le passage à l’action, le saut nécessaire, qui permet d’avancer du rêve à la réalité.

Et vous, ça vous parle?