S’aimer et se féliciter

Quand je demande aux gens que j’accompagne en reiki, s’ils se félicitent la réponse, est souvent, « non, je vois surtout ce qui cloche chez moi. »

Dans leurs yeux, je lis de l’interrogation . « Me féliciter, moi? Et pourquoi donc? »

Se traiter avec douceur, bienveillance, faire un pas vers soi, est-ce si difficile?

On est pourtant la personne la mieux placée pour se donner de l’amour, non?

Pourquoi a-t-on tant besoin de se sentir aimé(e), approuvé(e) par l’autre, pour s’aimer soi-même?

Ironie du sort, c’est le processus contraire qui fonctionne: plus on s’aime et s’apprécie, plus on est bienveillant avec soi-même, et plus les autres le sont aussi à notre égard.

 L’amour de soi est confondu avec le narcissisme.

S’aimer, être à l’écoute de soi, de ses besoins, de ses envies, de son ressenti, de son intuition, c’est se respecter. Chacun de nous est unique.

Se féliciter, commence par des petites choses, une prise de conscience, une acceptation de soi dans sa globalité (accepter un trait de caractère, un « défaut »), un dépassement de soi, si minime soit-il, sont autant de sources de valorisation personnelle.

Se féliciter

Trouver chaque jour trois raisons (ou plus :) de se féliciter. Se dire bravo intérieurement avec un compliment ou noter les félicitations sur un carnet chaque soir, c’est bon pour le moral et c’est valorisant. Un réflexe dont on prend vite goût.

Besoin d’aide pour démarrer?

On peut se féliciter….

– chaque fois que l’on trouve une solution créative pour faire face à une situation inédite,

– chaque fois que l’on est vrai, intègre, en accord avec soi,

– chaque fois que l’on se fait confiance, que l’on écoute son intuition,

– pour le chemin parcouru, à l’occasion d’un bilan en tête à tête avec soi même,

– pour le courage de s’affranchir chaque jour un peu plus du jugement des autres,

– d’oser demander et d’accepter de l’aide lorsque l’on a conscience d’une situation que l’on ne peut gérer seul,

– d’une prise de conscience d’un blocage, d’une peur, même si l’on a pas encore la solution pour faire évoluer la situation,

– d’une aptitude à cultiver les relations qui nous font du bien et nous boostent,

– d’apprécier la vie dans toute sa splendeur et la considérer comme un cadeau,

– de nos qualités et de nos talents : nous sommes uniques,

– pour la maîtrise de soi dont on fait preuve, lors d’une situation où la tension est palpable,

– d’une volonté de changement, d’évolution, de progression,

– de chaque erreur commise et de l’apprentissage qui va avec,

– pour notre polyvalence et notre capacité à jongler entre les rôles (famille, amis, travail…),

– parce qu’on devient chaque jour davantage son ou sa meilleur(e) ami(e),

– pour chaque témoignage d’amour.