S’aimer et se féliciter

Quand je demande aux gens que j’accompagne en reiki, s’ils se félicitent la réponse, est souvent, « non, je vois surtout ce qui cloche chez moi. »

Dans leurs yeux, je lis de l’interrogation . « Me féliciter, moi? Et pourquoi donc? »

Se traiter avec douceur, bienveillance, faire un pas vers soi, est-ce si difficile?

On est pourtant la personne la mieux placée pour se donner de l’amour, non?

Pourquoi a-t-on tant besoin de se sentir aimé(e), approuvé(e) par l’autre, pour s’aimer soi-même?

Ironie du sort, c’est le processus contraire qui fonctionne: plus on s’aime et s’apprécie, plus on est bienveillant avec soi-même, et plus les autres le sont aussi à notre égard.

 L’amour de soi est confondu avec le narcissisme.

S’aimer, être à l’écoute de soi, de ses besoins, de ses envies, de son ressenti, de son intuition, c’est se respecter. Chacun de nous est unique.

Se féliciter, commence par des petites choses, une prise de conscience, une acceptation de soi dans sa globalité (accepter un trait de caractère, un « défaut »), un dépassement de soi, si minime soit-il, sont autant de sources de valorisation personnelle.

Bouillon de poulet pour l’âme au travail

 » Le travail est une partie importante de notre vie, que nous soyons appelés à servir des clients, à mettre sur pied une entreprise ou à préparer un repas pour notre famille. C’est pourquoi nous avons tous un témoignage à livre au sujet de notre travail. Puisant à même ce riche trésor d’expériences, Canfield,  Hansen et leurs associés ont préparé un recueil unique d’histoires inspirantes qui montrent le courage, la compassion et la créativité dont les gens font preuve au travail, chaque jour et partout à travers le monde (…) »

Mon avis :

J’aime beaucoup la série Bouillon de poulet pour l’âme. C’est un délice d’énergie positive, qui ravigote, réconforte.

Dans cet opus, c’est l’aspect humain au travail qui m’a plu.  Etre à l’écoute de soi, de son coeur, de ses valeurs, c’est possible même dans le cadre professionnel et c’est compatible avec la réussite et le succès. Ces histoires en sont la preuve.

Tous les bons ingrédients sont réunis pour faire de ce bouillon un festin! Passion, compassion, audace, respect, humilité, optimisme, sincérité, bienveillance, gratitude, créativité, courage…

Parmi toutes les témoignages, il y en a un en particulier qui m’a marqué, c’est l’histoire de la baleine, où l’idée principale est d’encourager les comportements que l’on souhaite voir se reproduire. Ca me parle, la valorisation du potentiel j’y crois fort, c’est pour moi le meilleur et le plus respectueux moyen de motiver et d’obtenir des résultats.

Un livre précieux à diffuser en entreprise.