Visualisation pour se régénerer

Voici une méthode simple de méditation pratique.

D’abord se coucher sur le dos, pieds légèrement écartés, bras le long du corps sans le toucher, paumes orientées vers le haut.

Bien se détendre.

Commencer l’exercice en se concentrant sur le sang qui reflue des extrémités des pieds depuis chaque orteil pour remonter s’enrichir dans les poumons.

A l’expiration, visualiser l’éponge pulmonaire gorgée de sang qui disperse le sang propre, purifié, enrichi d’oxygène vers les jambes jusqu’à l’extrémité des orteils.

Se livrer à une nouvelle inspiration en se concentrant cette fois sur le sang usé des organes abdominaux afin de l’amener jusqu’au poumons.

A l’expiration, visualiser ce sang filtré et plein de vitalité qui revient abreuver notre foie, notre rate, notre système digestif, notre sexe, nos muscles.

A la troisième inspiration, aspirer le sang des vaisseaux des mains et des doigts, le rincer et le renvoyer d’où il est venu.

A la quatrième enfin, en respirant encore plus profondément, aspirer le sang du cerveau, vidanger toutes les idées stagnantes, les envoyer se purifier dans les poumons puis ramener le sang propre, gorgé d’énergie, d’oxygène et de vitalité dans le crâne.

Bien visualiser chaque phase. Bien associer la respiration à l’amélioration de l’organisme.

Bernard Werber, Encyclopédie du savoir relatif et absolu

Visualisation: libération instantanée d’endorphines

1/ Souvenez-vous d’un moment où vous vous êtes senti parfaitement heureux et en paix. Retournez complètement à cet instant maintenant, voyez ce que vous voyiez, entendez ce que vous entendiez, et sentez combien vous vous sentiez bien. (Si vous ne pouvez vous souvenir d’un moment spécifique, imaginez simplement à quel point votre vie serait meilleure si vous étiez totalement heureux et en paix juste maintenant, si vous aviez tout l’amour, la paix et le contentement jamais désirés.)

2/ Maintenant, rendez-en les couleurs plus brillantes et plus riches, les sons plus forts, et laissez vos sentiments de bonheur s’intensifier.

3/ Observez où, dans votre corps, ce sentiment de bonheur est le plus intense. Donnez une couleur à cette sensation et déplacez cette couleur du sommet de votre crâne jusqu’au bout de vos orteils. Doublez-en la brillance. Doublez-la à nouveau!

4/Vous pouvez visualiser les endorphines comme de petits dauphins jouant dans votre flux sanguins, nageant joyeusement d’une cellule à l’autre. Ou sentez le flux des endorphines telle une rivière de miel doré qui coule à travers votre corps.

5/ Répétez les étapes 2 à 4 au moins cinq fois. Imaginez vivement et en détail cet évènement où vous êtes heureux, encore et encore. Vous pouvez utiliser la même expérience heureuse ou en rajouter des nouvelles à chaque fois.

Paul MCKENNA, Changez de vie en 7 jours