Un temps pour tout et du temps pour soi

Cet article , lu chez Witney correspond tout à fait à ce que je vis en ce moment.

Une période charnière, et l’emploi du temps bien chargé qui va avec pour mener à bien différents projets, à gérer en même temps avec des délais serrés.

Et aussi un besoin de repos avec lequel il faut composer.

Avant, j’aurais probablement dispersé mon énergie rapidement, sans m’accorder le moindre répit dans la journée, sans écouter mon corps, allant même jusqu’à « oublier » de prendre le temps de boire un verre d’eau!

Que de chemin parcouru depuis…

Pour rester zen, quand tout s’agite, ma devise c’est une chose à la fois, chaque chose en son temps.

Faire des listes ça aide à s’organiser, avoir une vue d’ensemble, définir les priorités, l’urgent et l’important.

Ensuite, rien de tel que de se concentrer sur ce qu’on fait dans l’instant. Une chose à la fois, le + en conscience possible. C’est réalisable que si l’on est vraiment à ce qu’on fait, sans (trop) penser au reste.

C’est marrant, j’ai l’air d’en faire moins, je suis + calme, et paradoxalement  j’y gagne en efficacité, j’accomplis davantage, plus vite et mieux.

Optimisation des ressources!

Mon entourage apprécie aussi ;-)

Et zéro culpabilité à m’accorder des pauses , même si j’ai encore beaucoup à faire. Parce que je ressens lorsque mon corps (et mon esprit !) en a besoin, et ça personne d’autre que moi peut le savoir. Alors je m’écoute. « Faire une pause » ou « ne rien faire » n’est pas sur ma to do liste, mais ça fait partie de mes priorités, c’est important et je n’attends plus que cela devienne urgent.

Un moment de calme, pour méditer, prendre du recul, me recentrer, respirer, me faire un soin reiki, ou une petite sieste, et hop je repars de + belle :-)

Qui a piqué mon fromage?

Le docteur Spencer est l’auteur mondialement connu de best -sellers qui ont aidé des millions de personnes à découvrir les moyens tout simples de profiter de la vie, avec plus de succès et beaucoup moins de stress.

 Qui a piqué mon fromage est l’histoire  édifiante  de deux tout petits hommes, les « minigus » Polochon et Baluchon, et de  deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe.  

Les quatre compères  se repaissent de fromage tous les jours, à un endroit précis du dédale. Mais un beau matin, leur fromage vient à disparaître. Cette épreuve prendra les uns au dépourvu… et sera surmontée avec brio par les autres.

Le fromage symbolise les objectifs personnels que chacun se fixe. Le labyrinthe représente le cadre de notre quête – le couple, le foyer, l’entreprise ou la société. Et les quatre personnages incarnent, chacun à sa mesure, une part de nous-même.

Cette fable souriante vise à chasser nos peurs, nos inhibitions et nos préjugés face au changement. Elle nous incite à l’anticiper, à le dédramatiser, et même à nous en réjouir.

La grande surprise que nous réserve cet étonnant récit est que, en la matière, les êtres humains ont beaucoup à apprendre des rongeurs!

Un livre inspirant, marrant et puissant, à découvrir et à offrir.

Libérez-vous!

Ce livre est une de mes premières lectures en matière de développement personnel.

Je l’ai adoré parce que le Doctor Barefoot est drôle, très, très drôle.

Le nom de l’auteur déjà, annonce la couleur.

Il ne se prend pas du tout au sérieux, pourtant son livre est assez recherché, pertinent et les informations sont précises.

Ce bouquin est un condensé de bien d’autres livres.

La gestion du stress, l’instant présent, les émotions, les peurs, le pardon, l’épanouissement professionnel, l’abondance et bien d’autres sujets y sont abordés avec beaucoup d’humour.

Barefoot Doc nous a concocté un programme très complet pour accéder à notre espace de liberté personnelle.

Après une introduction concise et claire sur le Tao et les principes de la médecine énergétique, il aborde l’ensemble des thèmes qui empêchent d’être heureux avec simplicité et efficacité.

Il propose, à chaque fois, des exercices concrets (visualisations, automassages…) pour mettre en oeuvre, dès maintenant, les principes théoriques.

Prêts à être vraiment vous-même?

Alors libérez-vous (la liste est longue!)

– du doute,

– de la timidité,

– de l’indécision,

– du sentiment de culpabilité,

– de la honte de jalouser,

– de la peur du succès,

– de notre pire ennemi (nous-même),

– de la rancune,

– de l’impression de manquer de temps ou d’argent,

– de l’obsession de vouloir trouver une logique à tout,

– du besoin d’avoir toujours raison,

– de la dépendance,

– d’un travail qui ne vous convient pas,

– de la colère,

– du passé et du futur,

– de la dépression, de l’obsession, de l’oppression, de l’impatience.